Londres la grande se lamente dans un cri de douleur mais je vais la purifier en éliminant les basses classes, ces symboles de déchéance et de corruption.


[Forum RPG NC-16 inspiré de la série God Child de Kaori Yuki]

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre un soir étoilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Médium Astronome
avatar
Médium Astronome

Messages : 36
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : La tête dans les étoiles...

MessageSujet: Une rencontre un soir étoilé   Ven 6 Aoû - 17:32

La nuit était sombre. Extrêmement sombre. Cependant, si on levait la tête vers le ciel on pouvait voir des milliers de petites boules brillantes. Elles ne faisaient pas partis de la terre, mais elles étaient bien là, dans le cosmos où personne ne pouvaient les atteindre. Elles brillaient d’une lueur bienveillante et semblaient regarder les habitants de Londres se rendre chez eux pour une bonne nuit de sommeil. Sauf une.

Une frêle silhouette marchait gracieusement, elle dansait presque. Les bruits de pas sur les pavé se répercutaient en écho sur les bords de la Tamise. Puis, un rire enfantin suivi les bruits de pas. Un fantôme vous direz vous. Ce n’était pas vraiment le cas. Alors une folle ? Non plus. Juste une jeune fille qui aime rire. Elle riait car les étoiles lui racontaient des choses rigolotes aujourd’hui. Elles étaient de bonne humeur, alors Annie sautillait de joie.

Drelin. Dring. Cling… Lui disent les étoiles. Oui, les étoiles parlent à Annie. Par leur scintillement. Mais ce n’est pas donné à tout le monde que de les entendre parler.

La jeune fille fit une pirouette avant de s’assoir sur le rebord du grand fleuve de Londres. Elle aimait, le soir, s’assoir dans un endroit à l’air libre et de regarder le scintillement des étoiles. Il y aurait quelqu’un ce soir. Quelqu’un d’un peu loufoque, comme elle, qui irait la rejoindre. Elle avait hâte ! Hâte de voir à quoi la personne pouvait ressembler. Il aimait les étoiles. Et Dieu savait qu’il n’y en avait pas beaucoup qui aimait les étoiles. Il rentrerait dans sa liste d’ami particulier si elle voyait que cette personne était gentille et marrant et joyeux. Cling. Ziggy. La personne s’appelait Ziggy.

-« Quel drôle de nom ! » Dit-elle tout haut. Car elle aimait se parler à soi-même le soir et entendre sa voix. Comme cela elle ne se sentait pas seule.

Elle s’allongea. Ses cheveux roux flottant au vent. Sa tunique lui fit une auréole. Un ange venu du ciel. Elle ferma ses yeux et attendis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cat from Japan
avatar
Cat from Japan

Messages : 710
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sur une étoile...

MessageSujet: Re: Une rencontre un soir étoilé   Dim 29 Aoû - 16:10

(Et avec un jour d'avance, zouuu !!!)

Vif regard vers sa montre à gousset, ce n'est pas que Ziggy peut-être qualifié de ponctuel (il était bien souvent en retard d'ailleurs) mais ceci est une habitude, un réflexe et bien sur, un réflexe ne se commande pas. Les rues ne sont pas si animées ce soir enfin plutôt disons que l'odeur du sang ne remplit pas les narines. Sa démarche rythmée par le bruit de ses bottines noires heurtant le sol, notre ami était d'une joie contagieuse, il n'y avait qu'à lever les yeux, les perles célestes étaient superbement visibles cette nuit-ci et donc le moral du musicien, au beau fixe. Il y a bien des individus dont l'humeur dépend de la lune et bien lui c'est un peu pareil, ou presque. Notre matou déambule donc, non sans agilité, vers les rives de la Tamise, en fredonnant un air qui lui trottait en tête depuis quelques minutes, une petite mélodie qu'il approfondirait sûrement prochainement. Mais pour l'heure le roux allait rencontrer une astronome et cela n'était pas sans lui faire plaisir, ce n'était pas une chose rependue cela va de soit et lorgner les étoiles à deux lui semblait cocasse. Bref outre ceci mister Stardust portait encore une fois du bleu, étrange contraste de complémentaire avec sa chevelure de feu. Tiens ? Dans la poche gauche de son pantalon, des cartes, il était connu pour sa passion du poker et pour une fois ce n'est pas dans un Pub qu'il allait jouer. Petit coup de vent qui ne se gênait pas pour imprégner les alentours du parfum d'ambre de Ziggy, finalement c'est une bonne chose de ne pas s'être encombré d'un chapeau. Oh une forme... Il accéléra la cadence courant presque afin d'arriver près de la demoiselle un grand sourire aux lèvres, avant de lui tapoter l’épaule. Une rousse ? Houla ; les similitudes commencent à frôler le paranormal…

-Trismégiiiiiiique !!!!!!

Un petit coup de décodeur ne serait pas de refus, néanmoins pour le chat roux cette expression étrange est simplement la preuve du point culminant de son enthousiasme.

-C’est ce soir ! Depuis le temps que j’attends cela… Une parfaite conjonction !

Bref état des lieu, une conjonction ? Nyah ? Conjonction de coordination ? Absolument pas voyons ! Une conjonction de planètes évidement… Toutes les planètes, y compris la Terre sont alignées sur le plan de l’écliptique, en rang comme de braves bêtes, mais forcément c’est bien Vénus la plus rayonnante de toutes. Oui, on ne voyait qu’elle, si bien que la lune devait être amplement jalouse, simple satellite terrestre, pourtant confidente et muse des poètes. Conjonction… Le jeune homme n’arrivait décidément pas à tenir en place. Dois-je préciser que ce phénomène est rarissime ? Il avait de la chance ces temps-ci, la dernière éclipse lunaire ne datait que de quelques mois… Et elle était, il faut l’avouer, spectaculaire.

-Je suis content de te rencontrer, Annie c’est cela ? Je m’appelle Ziggy… Ziggy Stardust ! Ca me fait vraiment plaisir de connaître une amie des étoiles !

Bon, le musicien avait un grand soucis avec la mémorisation, si bien que de se souvenir du prénom de la jeune fille avant qu’il ne la rencontre relevait de l’exploit ultime. Il déposa sa guitare bleue près de lui, toujours captivé par l’évènement céleste, un peu desemparé de ne pas avoir apporté de quoi observer le ciel avec plus de précision , outre ses jumelles, mais peut-être que la demoiselle avait elle aussi ce genre de matériel pas très répandu? Mais revenons à nos moutons, enfin, nos planètes, la visibilité était vraiment parfaite, les nuages casi-inexistants… Whou… Les miracles n’arrivent jamais deux fois. Il s’empara d’un petit sac de velours Saphir avec un sourire toujours aussi radieux, un sac remplit de… Pêches.

-Tu as faim ?

Peut-être qu’Annie n’aimais pas ce fruit de saison ? Qu’importe, Mr Stardust éprouvait une affinité particulière envers les pêches, les clémentines et surtout… Les pommes. (Leur vouait-il un culte secret ? Qui sait…) Singulier garçon décidément, le mot étrange était un adjectif tout à fait adéquat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Médium Astronome
avatar
Médium Astronome

Messages : 36
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : La tête dans les étoiles...

MessageSujet: Re: Une rencontre un soir étoilé   Dim 5 Sep - 10:26

Annie attendait patiemment au bord de la rive. Le fleuve était calme cette nuit. L’eau brillait grâce au reflet de la lune. Une nuit parfaite pour regarder les étoiles, il n’y avait pas un nuage à l’horizon. Soudain, une odeur ambrée vint titiller ses narines. Elle aimait ce parfum un peu musqué, sucré. Ce devait être lui. Elle se retourna vivement, sa tunique blanche suivant son mouvement avec grâce. Ses cheveux, un peu ébouriffé flottaient, se soulevant de son visage à cause de la petite brise qui s’était soulevée. Un jeune roux courait vers elle. Elle pouvait voir son air enthousiaste. Elle pouvait même le sentir. Ce jeune homme avait une manière de s’habiller aussi. Il n’avait pas de chapeau, mais était habillé de bleu. Quel drôle d’accoutrement tout de même. Une fois arrivé à sa hauteur, le jeune rouquin lui sourit. Elle lui répondit par un autre sourire et elle entendit quelque chose qu’elle ne comprit pas : «Trismégiiiiiiique !!!!!! ». Qu’est-ce que c’était ce mot ? Jamais de sa vie elle ne l’avait entendu. Mais ce ne pouvait qu’être le fruit de son enthousiasme. Enthousiasme d’ailleurs partagé. Ce soir là, les planètes étaient toutes alignées, c’est pour cela que les étoiles chantaient. Annie se mit à rire doucement.

-« Je suis content de te rencontrer, Annie c’est cela ? Je m’appelle Ziggy… Ziggy Stardust ! Ca me fait vraiment plaisir de connaître une amie des étoiles ! »

-« Moi aussi je suis contente de te rencontrer mon cher Ziggy. Eh oui ! Je suis Annie Starlight. Comme quoi, même nos noms de famille se ressemblent. »

Ce faisant, elle serra la main à ce jeune homme un peu extraverti et s’assit au bord de la tamise battant des pieds. Elle regardait le jeune homme d’un regard pétillant de malice. Ses lèvres rosées formant un joli sourire. Elle vit le jeune homme prendre quelque chose dans son veston et prit une chose pelucheuse, ronde et douce. Elle applaudit. Il avait ramené des pêches. C’était si bon les pêches. Sucré comme il faut, doux sur la langue. Elle tendit sa main vers le fruit, le prit et en croqua un bout. Une fois la pêche terminée, elle sortit de son sac un petit télescope.

-« Tu veux regarder ? Chacun son tour d’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cat from Japan
avatar
Cat from Japan

Messages : 710
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sur une étoile...

MessageSujet: Re: Une rencontre un soir étoilé   Dim 3 Oct - 16:07

« -Moi aussi je suis contente de te rencontrer mon cher Ziggy. Eh oui ! Je suis Annie Starlight. Comme quoi, même nos noms de famille se ressemblent. »

Ziggy eut un petit sourire en coin, décidément son masque d’excentricité fonctionnait sur tout le monde. C’était mieux comme ça… Se ressembler ?
Oh non il y a bien quelque chose qui faisait ombre au tableau… Mais ce quelque chose au moins il arrivait tant bien que mal à le camoufler assurément.
L’adolescente empoigna sa main gantée avec un enthousiasme non feint, elle respirait la joie de vivre et cela en était un peu déstabilisant. Il existait donc dans cette ville sordide encore des âmes non-souillées ? Elles ne devaient pas être légion…
Il regarda les étoiles avec mélancolie, les astres ne devaient absolument pas se comporter de la même manière entre lui et Annie. Les étoiles la rassurait-elle ? Lui offraient t’elles la matière de cette bonne humeur singulière ? En ce qui concerne le guitariste elles enveloppaient ses plaies et l’accompagnaient lors du peu de temps qu’il lui restait à vivre. Rien de comparable donc…
Elles étaient aussi source-sûre de son inspiration et nourrissaient son art. La petite astronome avala le fruit avec gaieté. Tant d’innocence l’attrista un peu mais il ne laissa rien paraître, il se devait de jouer son rôle, il était l’excentrique héritier du major, celui qui orne d’un sourire en coin toutes ses phrases, qui se pavane
dans les salons en parfait dandy. Feindre, feindre, feindre… Il ne fallait pas tout lâcher maintenant, pourquoi se soucier d’une telle manifestation de candeur ? Car il n’a jamais pu être vraiment un enfant…. Réponse percutante et évidente. Il soupira intérieurement avant de reprendre entièrement contenance.


-Oui ! Il est hors de question que je manque cela ! J’ai bien pensé que tu avais le matériel approprié c’est pourquoi je n’ai pas apporté ma lunette d’observation. Je suis terriblement excité à l’idée d’observer ce spectacle !!! En plus Vénus est magnifique aujourd’hui, tu ne crois pas ?

Voilà parfait… Un ton déjanté et décalé comme à son habitude. Il sourit de nouveau, la lueur des astres se reflétant dans ses yeux aigue-marine. Une fois son tour arrivé il s’empara du télescope.
La scène était divine, et Neptune, son vis-à-vis céleste resplendissait sûrement de la plus belle des manières. Il était impossible de l’apercevoir avec un instrument si peu puissant…
Tout ce charmant petit monde était aligné d’une façon purement géométrique, c’était fascinant. Neptune était une découverte toute récente et outre cette condition particulière elle n’était tout simplement pas observable, cas similaire pour Uranus d’ailleurs…
Galilée l’avait déjà certes remarquée, mais il pensait simplement que c’était Jupiter. Pourtant Neptune est entièrement… Bleue.
Difficile de l’assimiler à un autre astre ou de se tromper, son atmosphère devait être d’une composition toute particulière pour aborder cette teinte avec tant de vivacité. En un sens, le télescope est une invention merveilleuse. Il y a-t-il encore d’autres planètes après Neptune ? La question le titillait affreusement, il donnerait sa vie, ou du moins ce qu’il en reste pour en avoir la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre un soir étoilé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre un soir étoilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Place Like London :: Les Rives-