Londres la grande se lamente dans un cri de douleur mais je vais la purifier en éliminant les basses classes, ces symboles de déchéance et de corruption.


[Forum RPG NC-16 inspiré de la série God Child de Kaori Yuki]

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Echanges d'informations ? [PV Maila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Médium Véreux
avatar
Médium Véreux

Messages : 258
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Echanges d'informations ? [PV Maila]   Mer 19 Mai - 13:00

Une douce odeur à base d’essence de rose emplissait l’air qu’il respirait. Il ne connaissait que trop ce parfum pour y avoir déjà goûté avec volupté. Depuis la mort de Sheila, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait dormi aussi bien et il n’avait guère envie de se réveiller. Pourtant les timides rayons du soleil qui commençaient à caresser son visage, eurent raison de sa volonté et Dominique ouvrit doucement les yeux. Sur son torse, reposait un doux visage paisiblement endormi, dont la longue chevelure brune s’éparpillait avec ravissement sur cette peau merveilleusement douce et satinée.
Dominique resta ainsi immobile durant quelques instants savourant encore un peu la douce pression de ses seins contre son torse, et la longueur de ses jambes bien formées entrelacées aux siennes. Puis, il se délia lentement de son étreinte. Il attrapa son peignoir et se dirigea vers la fenêtre du luxueux hôtel particulier qu’il louait. La ville était encore endormie mais très vite les rues finiraient par grouiller de monde et seraient envahit par les fiacres
Délaissant la fenêtre, il prit place dans un fauteuil. Croisant ses longues jambes, le poing refermé à hauteur de son nez, le regard plus acéré que jamais, Dominique se perdit dans ses réflexions.
Delilah préparait un événement sans précédent qui allait bouleverser Londres mais probablement le pays tout entier. Que préparaient-ils exactement pour avoir besoin d'offrir des vies ? Il s'agissait de magie noire bien sur, mais à quelle fin ? Quel était leur but ?
Sheila elle-même avait accusé le maire Gloria de meurtre avant de mourir. Mais qu’avait-elle surprit au juste ?

Le secret de la 9ème statue de l’ange… le sacrifice sous la statue et ça.

"Ça".
De quoi parlait-elle au juste ?
Son regard glissa sur celle qui avait partagé sa couche et qui se réveillait doucement. Maila comptait-elle, elle aussi, parmi ses clients, le maire Gloria ? Il ne pouvait lui poser la question franchement sans que cela ne suscite aussitôt chez elle, un intérêt qu’il préférait ne pas éveiller. Tous deux étaient une mine de renseignements pour quiconque acceptait de les payer grâcement. Ce qui signifiait, qu'ils étaient aux aguets de la moindre information, la moindre allusion.
S’il abordait le sujet du Maire Gloria avec elle, Maila saurait qu’il s’intéresse à lui et ne mettrait pas longtemps à comprendre qu’il enquêtait sur lui et qu'il le soupçonnait d’être mêlé à de sombres affaires. Qu’elle le comprenne n’était pas grave en soit, ce qui l’était, c’était à qui, elle pourrait revendre cette information. Elle et lui, étaient de la même espèce. Refusant de prendre parti pour qui que ce soit, ils étaient des loups solitaires, du moins... jusqu'à récemment en ce qui le concernait. Depuis la mort de Sheila, même s'il ne l'affichait pas et gardait une neutralité apparente, il avait rejoint le jeune Comte Hargreaves dans son combat. Non pas, par amitié ou reconnaissance, mais simplement parce qu'à présent, ils avaient tous deux, les mêmes ennemis !

- Bien dormi ? S'enquit-il. J'avais l'intention de me faire monter le petit-déjeuner. Tu prends quelque chose ? A moins que tu ne sois attendue ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Assassin - Courtisane
avatar
Assassin - Courtisane

Messages : 88
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Echanges d'informations ? [PV Maila]   Mer 19 Mai - 22:15

Depuis quelque jours Maila enchainait les soirées mondaines et diverses hommes qui la courtisaient lors de ses fêtes pour de fortes sommes. Bien que cela soit son travail, elle devait avouée que ses derniers temps elle n'avait pas eut le temps de se reposer, et de s'occupait d'elle. Par conséquent, elle ne fut que surprise de se réveiller ce matin là paisiblement, sans qu'une main baladeuse ne tente de la réveiller. Certes la jeune femme n'était pas seule ce matin là, mais il fallait avouée que se réveiller en douceurs n'était pas déplaisant....surtout après la délicieuse nuit dont elle venait de passé avec son fidèle client. Les yeux fermés, ont ne pouvait pas tellement dire que Maila dormait réellement. En ce bas monde, il était assez fréquent de retrouver le cadavre pourri d'une personne, tuée dans son sommeil. Après tout mourir d'un simple poignard dans le dos durant son sommeil, était une mort si indigne pour un assassin de son niveau, qu'il était préférable pour son meurtrier de ne pas la loupée. Alors que la jeune femme somnolait tranquillement, elle sentit alors les merveilleux bras dans lesquels elle s'y était blottis durant toute la nuit, se desserraient délicatement. Bientôt son corps n'avait plus que pour appuie les draps encore réchauffé par leurs corps, et l'odeur envoutant de son être.
Le bruit du tissu lui indiquait fermement qu'il venait de s'habiller, et vu la rapidité auquel il s'y était pris,elle aurait plutôt dit qu'il venait de se couvrir. Ses pas bien que presque silencieux lui indiquait exactement où le beau médium se trouvait. Si ses calculs étaient bon, le nombre de pas qu'il venait de faire était l'équivalent du nombre de pas entre le lit et la grande fenêtre qui donnaient sur la grande rue principale de l'hôtel. Elle n'avait jamais rien compris ce qu'il y avait à voir en se levant, exceptait une ville noir portant un masque remplit de crime suspect. Maila aurait préférait mille fois le retrouver sous la douche où tout simplement, qu'il commençait à lui faire monter son petit-déjeuné par exemple. Mais il n'était pas assez déplaisant non plus d'observer attentivement en silence ce que autrui faisait. Les gestes, les habitudes, tout étaient bon à prendre afin d'évaluer un individu. A nouveau ces bruits de pas puis le léger son d'une personne qui venait de s'assoir confortablement venait a nouveau de lui révéler son emplacement. A quoi pensait il ? Tel était la question dont elle ne pouvait cette fois deviner. Pour bouger de la sorte d'un endroit à l'autre tout en restant silencieux, c'est qu'il devait pensait certainement à quelque chose qui devait le faire médité....A quoi ? Seul dieu pouvait le dire !

Cette séance d'observation était certes intéressant mais bien trop fade à son goût pour continuer, aussitôt préféra t'elle de se réveiller doucement. Ses yeux s'ouvraient alors lentement avant d'être éblouis par la lumière du jour. Son corps encore engourdit bougea lentement, se mêlant au drap. Frottant gracieusement ses yeux, elle les ouvrit alors totalement avant de tourner son visage, et d'apercevoir ce regard observateur dont elle s'y perdait. Comme elle l'avait devinée il était là, assis tranquillement sur le fauteuil la dévisageant sans retenu.

- Bonjours lui adressa t'elle avec un sourire

Dominique : Bien dormi ? S'enquit-il. J'avais l'intention de me faire monter le petit-déjeuner. Tu prends quelque chose ? A moins que tu ne sois attendue ailleurs...


Un sourire espiègle se dessina sur ses lèvres. Avant qu'elle ne se décida enfin totalement à se lever du lit. Les draps glissant lentement sur sa peau dénudée, Maila laissa entièrement dévoilée son corps nu sans aucune pudeur. Attrapant son peignoir en soie afin de se couvrir, elle ne prit pas la peine de le fermer et se dirigea alors vers Dominique dans lequel elle se pencha et lui susurra à l'oreille


- Tout cela dépendra seulement de tes désirs........de tes envies fit elle en embrassant lentement le creux de son cou


S'installant sur ses genoux, ses lèvres parcoururent alors lentement son cou avant de descendre sur son torse dans de multiple baiser. Sa main se mit alors à descendre lentement le long de son torse dégageant par la même occasion son peignoir, dans de somptueuse caresse. Elle pouvait le sentir frisonner de plaisir, respirer de désir. Embrassant ensuite ces oreilles elle continua alors


- Et de ce que tu veux faire de moi....C'est toi qui as les cartes en main, dis le moi et je serrai à toi...


Frôlant lentement ses lèvres, tout cela aurait put continuer si elle en avait voulu, mais le temps était de l'argent ! Et le simple fait qu'elle puisse se jouer de lui et de ses pulsions la réjouissait. Maïla aimait chercher les hommes tout particulièrement Dominique, pour lequel elle s'abandonnait à lui dans de multiples jeux de provocations et de séduction. Se levant rapidement de ce dernier et attrapant ensuite la carte de la chambre afin de la lui tendre elle fit avec un sourire sournois

- Mais après tout, pourquoi refuser quelque chose de gratuit si gentiment offert ? Je prendrais bien un petit-déjeuné français pas toi ?


Refermant définitivement son peignoir avec un sourire remplit de malice elle lui tendit la carte ! Rien n'était jamais fait gratuitement et il en savait le prix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Médium Véreux
avatar
Médium Véreux

Messages : 258
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Echanges d'informations ? [PV Maila]   Ven 4 Juin - 10:57

Telle la Venus de Boticelli, sortant des eaux, Maila, se leva du lit, faisant glisser sur son corps de déesse, les draps soyeux, qui étaient les derniers rempart à sa nudité. Elle apparue ainsi à lui, nue, sans fausse pudeur, dans toute sa splendeur. Comme pour se conformer à la bienséance, la jeune femme s'empara avec une nonchalance non dénué de grâce, de son fin peignoir pour se couvrir. Un sourire espiègle s'afficha sur le visage du médium, lorsqu'il constata que la jeune femme s'était uniquement contenté de le revêtir sans le fermer, offrant ainsi à sa vu ses courbes voluptueuses et tentatrices. S'avançant vers lui, le pas léger, le fin tissu de soie se levait légèrement derrière elle, Elle n'en n'était ainsi que plus désirable, et elle en avait parfaitement conscience ! Tout dans sa mouvance, et se dévoilement n'était qu'un appel à la luxure. Un des 7 pêchés capitaux... à laquelle il se donnait sans retenue
Lorsqu'elle l'eut rejoint, elle se pencha vers lui et murmura à son oreille une réponse qui aurait pu offenser les plus prudes, mais qui, en ce qui le concernait, avaient su éveiller son intérêt. Lisant probablement le désir dans son regard, elle prit place sur ses genoux et il pu sentir la douce caresse de ses lèvres parcourir avec volupté son cou puis son torse. Il la laissa faire tout en penchant légèrement sa tête vers l'arrière, les yeux grands ouvert. Il appréciait les caresses de la jeune femme qui n'avait pas son pareil pour éveiller vos sens et vos désirs charnelles. Néanmoins il n'était pas dupe, et si la tentation de s'abandonner était grande, il avait encore assez de bon sens pour savoir que Maila ne faisait que s'amuser avec lui. Ce qu'elle désirait c'était éveiller à nouveau le désir en lui et s'offrir une nouvelle rallonge à la joli somme qu'elle avait déjà gagné. Sa main remonta lentement le long de la hanche de la jeune femme qui se pencha vers son oreille pour lui susurrer qu'elle était tout à lui sous peu qu'il le désirait
Un petit sourire moqueur aux lèvre, Dominique désigna d'un mouvement de tête la petite liasse de billets qu'il lui avait préparé

- C'est ça que tu veux ? Tu n'en n'as pas eut assez ?

En guise de réponse, la jeune femme lui offrit un sourire. Un de ces sourire qui aurait séduit tout un régiment de féroces guerrier. Puis, sans demander son reste, elle se leva prestement tout en refermant définitivement son peignoir, avant de s'emparer de la carte qu'elle lui tendit dans un sourire sournois

- Mais après tout, pourquoi refuser quelque chose de gratuit si gentiment offert ? Je prendrais bien un petit-déjeuné français pas toi ?

- Fait comme bon te plaira

Dominique lui avait répondu avec un sourire légèrement moqueur. Les négociations étaient momentanément rompus. Maila aimait mener la danse et s'il y avait bien une chose qu'elle détestait c'était qu'on lui résiste. Il fallait reconnaître pour sa défense, que ce n'était pas une attitude à laquelle elle devait être habitué. Petite fille capricieuse. Capricieuse certes, mais avant tout une femme brillante avec laquelle il fallait compter. Célibataire et menant sa vie comme elle l'entendait, la jeune femme comptait d'innombrables relations de premier plan. Elle avait réussi à s'imposer brillamment dans un monde exclusivement masculin, qui commettaient tous la même erreur : celle de la sous-estimer. Qui pourrait imaginer que derrière ce charmant sourire et cette silhouette merveilleuse pouvait se cacher une femme redoutable... dans un tout autre domaine ?

***

Le petit-déjeuner leur fut porté et toujours vêtus de leurs seuls peignoirs, ils en dégustèrent la moindre miette. Assis l'un en face de l'autre, la jeune femme semblait se régaler, les jambes croisées devant elle, elle les dévoilait à son regard avec une certaine malice

- Alors dis-moi, aucun de tes clients ne cherche à te garder pour lui tout seul ? Cela pourrait se comprendre, fit-il avec une lueur d'amusement dans le regard. A vrai dire, je suis même plutôt étonné que ce ne soit pas encore arrivé. Si je ne m'abuse tu comptes le célèbre acteur shakespearien Bergerey parmi tes clients, ainsi que le Dr Sauss, et le Duc de Carmick. Des hommes influents, mais j'en oubli certainement, et aucun d'eux ne cherche à s'attacher tes services en exclusivité ?

Croisant ses mains devant lui, il la fixa l'air de rien, attendant sa réponse avec un intérêt non feint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Assassin - Courtisane
avatar
Assassin - Courtisane

Messages : 88
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Echanges d'informations ? [PV Maila]   Dim 13 Juin - 19:43

Dans chaque métier tel qu'il soit, il y avait des préférences ! En tant que professionnel, Maila acceptait de tout combler dans la mesure qu'elle soit payée ! Mais bien sûr bien que les hommes étaient seulement son gagne pain, elle avait comme tout le monde ses préférences ! Dominique en faisait partit ! Car c'était bien un des seuls hommes à ni désirer son coeur ni désirait son corps pour lui tout seul ! Tout deux savaient ce qu'ils étaient, et avaient le même intérêt commun : L'argent ! Il n'y avait rien de mal à ne prendre la partie de personne mais juste de gagner sa propre vie, sa propre liberté ! Elle savait parfaitement ô combien elle était convoitée, elle pourrait même avec son statut actuelle, vivre dans le luxe pour le restant de sa vie si elle le voulait ! Mais le prix était de donner sa liberté et sa vie, or celle ci la convenait parfaitement Elle n'avait aucune envie de s'attacher aux gens, ni même vivre enfermer dans une même routine ! Il y avait tellement de chose à vivre et la vie était si courte, du jours au lendemain la vie pouvait facilement s'arrêter et les regrets pouvaient très vite arrivait ! C'était pour cette unique raison que Maïla aimait bien la compagnie de ce cher beau médium ! Car tout comme elle, il n'avait ni la ferme intention d'appartenir a quelqu'un, ni même forcer la personne a devenir sa moitié ! De toute façon pour le pouvoir...il fallait tout d'abord le vouloir !

Un regard remplit de douceurs mais aussi de mesquinerie fixa le beau visage du bel homme ! Il fallait dire que dieu l'avait gâté niveau physique et il n'était pas déplaisant à regarder. Au contraire si elle avait des clients comme lui tout jours sa lui arrangerait fortement ! Mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie ! Son regard montrait bien clairement qu'elle le désirait et avait envie de prolonger ce moment, après tout elle était là pour. Mais alors qu'ils aurait puent prolonger leurs petits plaisir.........ce dernier trouva le moyens de tout briser !


Dominique : C'est ça que tu veux ? Tu n'en n'as pas eut assez ?


Levant son regard, à l'instant même où ses pupilles avaient croisaient les siennes, une folle envie de lui arracher ce sourire la démangea bien fortement ! C'était sans doute parce qu'elle ne supportait pas qu'il puisse l'insultait de cette manière ! Son métier n'avait certes rien de saine mais ce n'était pas pour autant qu'elle avait perdu de sa fierté ! Elle était une courtisane de haut rang, non une femme des rues de bas étages ! Le regardant silencieusement avec un sourire cette dernière ferma habilement son peignoir et soupira. Décidément on lui avait peut être donner un beau visage et un corps de rêve mais apparemment il était aussi doté d'une mauvaise langue ! Se levant de lui elle lui fit dignement dans un doux murmure

- Il semblerait que non vu tes questions...


Lui proposant ensuite un petit déjeuné français, ce dernier semblait pas déplaire le beau médium ! Bien au vu qu'il semblerait qu'il préférait plus l'appel de son ventre que de son propre corps, chose qui était rare chez ses clients, après tout pourquoi pas ! Elle avait le feu vert de prendre ce qu'elle voulait autant que sa soit cher et bon ! Un bon petit déjeuné raffiné bien digne c'est égal à une bonne journée ! Prenant place sur la grande table, les jambes gracieusement croisée, pendant que ce dernier faisait monter leurs petit déjeuné, Maïla prit alors le journal et le déplia alors avant de lire les premières pages...

Le petit déjeuné fut ensuite montait et installait l'un en face de l'autre, tout en lisant silencieusement le journal, une mains soutenant son visage, tout en dirigeant sa fourchette dans sa bouche avec l'autre, le jeune femme semblait être concentrée dans sa lecture. Faisant abstraction de ce qui l'entourait, Maïla lu attentivement les nouvelles avant de voir un article qui porta son attention. Au dessous d'un article remplit d'éloge sur un noble portant le nom de Gladstone, se trouvait un petit article indiquant que des femmes on étaient retrouvées morte. L'enquête était en cours mais il n'y aurait pour l'instant aucune piste. Portant un raisin juteux sur ses lèvres, sa Maïla en doutait sérieusement, des pistes ils y en avaient certainement mais la police ne cherchait pas où il fallait et n'interroger certainement pas les bonnes personnes.....où plutôt ne pouvait se doutait de diverse conspiration. Les jambes toujours croisées, en posant doucement sa main sur sa cuisse afin d'enlever doucement la serviette qui recouvrait ses genoux, cette dernière leva son regard et aperçut un regard plus ou moins baladeur. Souriant discrètement elle remontant doucement sa main de sa cuisse écartant légèrement par la même occasion le tissu qui recouvrait ses fines jambes. Arrêtant son petit jeu elle prit une tasse de thé et rangea le journal


Dominique : Alors dis-moi, aucun de tes clients ne cherche à te garder pour lui tout seul ? Cela pourrait se comprendre. A vrai dire, je suis même plutôt étonné que ce ne soit pas encore arrivé.


- Que veut tu dire par là ? fit la jeune femme dans un sourire tout en portant la tasse sur sa bouche


Dominique : Si je ne m'abuse tu comptes le célèbre acteur shakespearien Bergerey parmi tes clients, ainsi que le Dr Sauss, et le Duc de Carmick. Des hommes influents, mais j'en oubli certainement, et aucun d'eux ne cherche à s'attacher tes services en exclusivité ?

Tout en buvant tranquillement son thé elle reposa délicatement la tasse avant de relever son visage avec un adorable sourire et fit tranquillement


- Je vois que tu t'es bien renseigné. Tu veux bien me passer le sucre s'il te plait ?


Prenant le sucre comme si de rien n'était elle en mit dans son thé avant de le mélanger et de prendre un croissant dont elle savoura tranquillement. Mais répondant à sa question elle fit en le regardant

- Peut être bien que oui......ou bien non fit elle avec malice De toute façon qu'est que cela t"importerais de me savoir avec un autre homme ?

Se levant elle se dirigea alors vers lui avant de s'assoir sur ses genoux et passer ses bras autour de son cou


- Jouer les chevaliers charmant n'est pourtant pas ta tasse de thé fit elle avant de posait seulement ses lèvres contre les siennes

Retirant un peu son visage du sien elle le regarda alors avec espièglerie. Caressant avec douceur ses joues du revers de ses douces mains, la jeune femme demanda


- Pourquoi cette question si soudainement ? Alors qu'il y a tellement d'autres sujets de conversation bien plus intéressant que moi ! Ou des choses bien plus intéressante a faire....fit elle avant de l'embrassait cette fois un peu plus passionnément

Quel était donc cette sensation en elle qui lui disait qu'il en n'avait pas fini. Une alarme sonnant son instinct, qui sentait que ce n'était peut être que le commencement. Car elle malgré tout elle ne devait pas oublier que Dominique n'était un simple client qui se contentait de son corps....il était aussi quelqu'un qui aimait avoir ce qu'il voulait et d'une manière bien subtile. La question était de savoir si elle avait tord et se laisser aller à nouveau tomber dans leur étreinte, ce qui était loin de lui déplaire, où si il allait lui résistait ce en quoi, elle allait savoir sur quel terrain, ils allaient mener la danse......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Médium Véreux
avatar
Médium Véreux

Messages : 258
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Echanges d'informations ? [PV Maila]   Mer 28 Juil - 12:01


Dominique se plaisait à observer Maila. C'était une jeune femme magnifique et elle en avait parfaitement conscience ! Plus d'un ce serait damné pour obtenir ses faveurs, mais la belle était exigeante, et pas aussi facile d'accès qu'on pourrait l'imaginer pour une courtisane. Comment avait-il fait pour avoir le plaisir de partager sa couche ? Lui-même l'ignorait, mais son baratin devait surement y être pour quelque chose. Cela étant, il était fort réducteur de ne la juger que sur son corps car la belle avait une tête bien faite. Certes au premier comme au second degrés, mais cette fois il faisait plutôt référence à son intelligence. Il n'était pas facile pour une femme de parvenir dans un monde fait par et pour des hommes. Pourtant elle parvenait à mener sa barque sans accroc. Fière et indépendante, elle avait des petites manies surprenantes certes, voir déroutantes, mais que Dominique trouvait pour sa part amusantes. Elle était, par exemple, la seule femme de son entourage à s'emparer du journal dès le matin, avant que lui-même n'ait eut le temps de le feuilleter, et le parcourait avec avidité. Son regard passait rapidement les articles qu'elle jugeait sans intérêt et s'attardait plus longuement lorsque quelque chose avait attiré son attention. Les traits de son visage se faisait alors plus sévère, plus tendu le temps de la lecture, avant de retrouver cet air si serein qu'il lui connaissait. Peu de femmes s'intéressaient à ce qui se passait dans le monde. La politique, la finance... aucune de ces choses là ne les intéressait. Maila était à part, mais Dominique n'était pas sans en ignorer la raison, et un fin sourire moqueur se dessina sur ses lèvres
Consciente de son regard posé sur elle, la belle fit voluptueusement glisser sa main le long de sa cuisse, écartant par la même, un peu de tissu qui dévoila "accidentellement" un peu plus de sa chaire à son regard, tout en reposant le journal. Sans en avoir l'air, Dominique posa un rapide coup d'oeil sur la page de titre. L'espace d'un cours instant un lueur de fureur avait traversé son beau regard. Une lueur fugace, qu'il chassa aussitôt pour se consacrer à Maila

- Je vois que tu t'es bien renseigné. Tu veux bien me passer le sucre s'il te plait ?

Prenant le sucre comme si de rien n'était elle en mit dans son thé avant de le mélanger et de prendre un croissant qu'elle savoura tranquillement, tout en répondant à sa question avec malice

- Peut être bien que oui......ou bien non. De toute façon qu'est que cela t"importerais de me savoir avec un autre homme ?

Intrigué elle se leva de sa chaise pour s'assoir sur ses genoux tout en passant ses bras autour de son cou. Il pouvait sentir le parfum enivrant de la jeune femme flotter autour de lui. Un parfum épicée ampli de désir et de passion...

- Jouer les chevaliers charmant n'est pourtant pas ta tasse de thé. Lui fit-elle fort justement remarquer

- ça non en effet, ria-t-il sur un ton légèrement moqueur et qui signifiait que ce n'était pas prêt d'arriver, mais déjà elle s'était emparée de ses lèvres

Lorsqu'elle se retira, il senti la douceur de sa main caresser sa joue, et son regard se noyer dans le sien

- Pourquoi cette question si soudainement ? Demanda-t-elle intriguée. Alors qu'il y a tellement d'autres sujets de conversation bien plus intéressant que moi ! Ou des choses bien plus intéressante a faire....fit elle avant de l'embrasser cette fois un peu plus passionnément

Il avait put lire dans son regard un mélange de sentiments tels que la curiosité, la malice, mais le seul qu’il garda en mémoire fut celui du désir

- Je suis tout à fait d'accord avec toi, répondit-il dans un souffle

Et dans un mouvement rapide, il attira son visage vers lui pour s’emparer à nouveau de ses lèvres. Il sentit ses mains glisser autour de son cou tandis qu'il l'enlaçait plus fermement contre lui. Le baiser qu'ils partageaient à présent était beaucoup plus passionné que les précédents et durant lequel un duel de langues venait de s'engager. Un duel qui eut tôt fait de réveiller leurs instincts primaires…
Avec empressement, il remonta une de ses mains qu’il avait glissé sur ses hanches et la déposa sur son cou pour lui donner un meilleur accès à sa jugulaire qu’il entreprit de dévorer de baisers. D'un même mouvement ils se levèrent de la chaise et commencèrent à marcher en direction du lit sans cesser un seul instant leur baiser brulant de passion et de désir. Maila marcha à reculons jusqu’au lit tout en retirant le peignoir de son amant…Sans qu'elle ne réalise vraiment, ils avaient atteint le lit et la jeune femme buta au pied de ce dernier, tombant sur celui-ci et entrainant le médium avec elle dans sa chute. Surprit, ils ne purent s'empêcher de rire durant un très court instant, car, le moment d'après, ils échangeaient un regard enfiévré, avant qu’il ne capture à nouveau de sa bouche…
Il s’arrêta et la fixa à nouveau tout en dénouant la ceinture du fin peignoir en soie de la brunette. Il écarta ensuite les deux pans du vêtement et le magnifique corps de Maila au courbes sculpturales se dévoilèrent à nouveau à lui. La jolie brune n’eut pas besoin de mots pour comprendre l’envie qui tenaillait son compagnon car elle éprouvait exactement la même chose. Elle arbora un petit sourire et attrapa sa lèvre inférieure comme pour lui donner un signal. Il sourit puis ses mains commencèrent à glisser sur ce corps langoureusement offert tandis qu’ils partageaient encore un baiser fougueux. Les mains du médium continuèrent leur chemin jusqu’à ses cuisses qu’il caressa langoureusement tout en couvrant sa poitrine, puis son ventre, de baisers. De son coté, Maila ne resta pas inactive et il la senti faire glisser son peignoir de ses épaules. Dominique se redressa alors et admira ce corps offert qui se trouvait en-dessous du sien et avec son aide, le peignoir qu'il portait alors, tomba au sol. Ils échangèrent un sourirent puis, il se pencha à nouveau au-dessus d'elle pour rencontrer les lèvres de la sulfureuse brunette.
La température de la chambre s’était subitement réchauffé, et vu la tournure que prenait les choses, elle n'était pas prête de baisser, ni eux d'en sortir. Au diable Delilah, pour l'heure en tout bon épicurien, Dominique était bien décidé à profiter de l'instant présent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Echanges d'informations ? [PV Maila]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Echanges d'informations ? [PV Maila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Place Like London :: Les Appartements-